Conseils dentaires pour adultes clinique etoile de l'est Algérie Constantine
Adultes
9 mai 2018
Enfants
9 mai 2018

Adolescents

Conseils dentaires pour adolescents clinique dentaire l'etoile de l'est

Conseils dentaires pour adolescents

  • Mettre environ 1 cm de dentifrice sur la brosse.
  • Placer la brosse dans un angle de 45 degrés, les poils placés sous le rebord des gencives, à la base des dents.
  • Brosser les dents pendant au moins deux minutes.
  • Exécuter délicatement un mouvement rotatif de faible intensité avec la brosse.
  • Nettoyer toutes les surfaces de la dent.
  • Brosser la langue.
  • Brosser la langue.

Attention au brossage trop vigoureux des dents : il peut contribuer à l'irritation et au déchaussement des dents et, avec le temps, user les dents.

La soie dentaire

La soie dentaire permet de déloger la plaque qui se trouve entre les dents et qu'on ne peut pas atteindre avec la brosse à dents. C'est pourquoi il est important d'utiliser la soie dentaire tous les jours, de préférence le soir avant le coucher.

Il arrive parfois que les gencives saignent quand une personne commence à utiliser la soie dentaire. Si le saignement ne s'arrête pas après quelques jours, il faut consulter un dentiste, puisque le premier signe d'une gingivite est le saignement lors du brossage ou de l'utilisation de la soie dentaire.


Quand entreprendre un traitement ?

Si le dentiste généraliste décèle chez un enfant une anomalie qui pourrait, plus tard, nuire à l'occlusion des dents, il peut recommander une visite chez l'orthodontiste dès que l'enfant a sept ans.

Il n'est toutefois jamais trop tard pour entreprendre un traitement. De nos jours, les adultes représentent environ le quart de la clientèle en orthodontie. Sauf dans les cas où la croissance est un facteur majeur de réussite, l'orthodontiste laisse le patient choisir le meilleur moment pour entreprendre un traitement.

Selon le traitement requis, l'orthodontiste prescrira le port de broches, d'appareils de rétention ou d'autres appareils sur mesure. Ils peuvent être fixes ou amovibles, en métal, en plastique ou en céramique. Des extractions de dents primaires ou permanentes ou une chirurgie maxillo-faciale peuvent s'avérer nécessaires pour mener à bien le traitement.

Ce qu'il faut considérer
  • Le patient devra porter une attention particulière à son alimentation et à son hygiène buccodentaire. Une fois le traitement terminé, il devra porter un appareil de rétention quelques heures par jour, pour une période déterminée ou toute la vie.
  • Il est important de maintenir une bonne hygiène buccodentaire pendant toute la durée du traitement, puisque le port d'appareils orthodontiques accroît le risque de décalcification des dents et de carie.
  • Le port d'appareils orthodontiques peut occasionner de la douleur et une irritation de la bouche, en raison du frottement des boîtiers sur la muqueuse.

Les résultats
  • Meilleure mastication.
  • Meilleur équilibre des muscles de la mâchoire.
  • Hygiène buccodentaire plus facile.
  • Amélioration esthétique du sourire.

La mauvaise haleine, ou halitose, peut occasionner des malaises personnels et sociaux aux personnes atteintes.

La plupart du temps, cette condition est passagère : la mauvaise haleine du matin en est un parfait exemple. Cette dernière est causée par une diminution de la production de salive durant le sommeil, combinée à une activité réduite des mouvements de la langue et des joues. Prendre un bon déjeuner équilibré et se brosser les dents et la langue permet de retrouver une haleine fraîche.

La mauvaise haleine résulte de l’action de bactéries qui causent la décomposition, entre autres, des protéines contenues dans les débris alimentaires. Ce processus génère des composés malodorants qui se mélangent à l’haleine.

Les principales causes de la mauvaise haleine sont :
  • une inflammation et une maladie des gencives
  • une hygiène buccale déficiente
  • la présence de caries et de restaurations défectueuses
  • la rétention de particules alimentaires entre les dents
  • les foyers d'infection
  • la respiration par la bouche, qui cause l'assèchement des muqueuses
  • le tabagisme
  • la diminution du débit salivaire, c'est-à-dire de la production de salive
  • l'accumulation de bactéries et de débris alimentaires sur la langue

La majorité des cas de mauvaise haleine peuvent être traités par une amélioration de l'hygiène buccale. Une technique adéquate de brossage des dents, combinée à l'utilisation de la soie dentaire et d'un gratte-langue, aide en général à éliminer la mauvaise haleine.

Trucs et astuces pour une haleine fraîche

Pour une haleine fraîche, il suffit d'adopter de bonnes pratiques d'hygiène buccodentaire :

  • Se brosser les dents et la langue.
  • Passer la soie dentaire quotidiennement.
  • Cesser de fumer.

Le conseil éclairé
Le rince-bouche : une solution ?

Bien que l'emploi d'un rince-bouche antimicrobien puisse contribuer à réduire la quantité de bactéries présentes dans la bouche, l'utilisation d'un rince-bouche seul n'est pas recommandée, puisqu'il n'est jamais aussi efficace que l'emploi jumelé de la brosse à dents et de la soie dentaire.

De plus, les rince-bouche qui contiennent de l'alcool peuvent dessécher les muqueuses, ce qui peut entre autres causer la mauvaise haleine.

Si toutefois la mauvaise haleine persiste

chez un patient qui a une hygiène buccale adéquate et ne présente pas de foyer d'infection, il faut penser aux causes suivantes :
  • le tabac et l'alcool.
  • certains aliments tels que l'ail et l'oignon.
  • certains médicaments et suppléments.

Les maladies suivantes peuvent aussi causer la mauvaise haleine :

  • le diabète.
  • des problèmes rénaux et hépatiques.
  • certaines maladies respiratoires et infections des poumons, des sinus, du larynx ou du nez.
  • des désordres du tractus gastro-intestinal, par exemple le reflux gastro-œsophagien.

Dans ces cas, le patient doit être dirigé vers un médecin spécialiste, qui fera un diagnostic et prescrira les modalités thérapeutiques appropriées.